Le pain

Ça y est ! Nous avons enfin réussi à trouver une recette qui tient la route… Du coup on ne va (presque!) plus chez le boulanger…

Après de multiples essais le résultat est top. Pas forcément idéal de trimballer une cocotte en fonte sur le bateau. Du coup on a bricolé un moule.

  • 500gr de farine
  • 30cl d’eau
  • 3cc de sel
  • un sachet de levure boulangère

La clé c’est vraiment la levure. Sur la notice il est souvent écrit de mélanger la levure avec la farine puis d’ajouter l’eau. En procédant comme ça le pain ne lève pas ou peu… Nous trouvons préférable de toujours diluer le sachet dans 3 cuillères à soupe d’eau tiède genre 30° (si c’est trop froid ou trop chaud ça ne marche pas…) que l’on ajoutera en même temps que l’eau.

1er pétrissage (10 minutes) : Mélanger le sel et la farine dans un saladier. Faire un puits au centre de la farine et y verser la levure. Ajouter l’eau en touillant de façon à former une boule. Malaxer jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Le geste se fait d’une main, faites comme si vous étiez en train de plier un mouchoir avec la pâte.

Couvrir d’un torchon et laisser reposer au frais entre 1h et 24h (plus c’est long plus c’est bon).

2ème pétrissage (5 minutes) : Mettre la pâte sur un plan fariné, écraser légèrement la pâte pour la dégazer et la travailler à la main. Pour cela, il faut faire des « tours » : aplatir la pâte et la plier en 3. Répéter cette opération une petite dizaine de fois. On sent la pâte prendre de la force et de la résistance sous la main.

Mettre une feuille de papier sulfurisé dans une cocotte en fonte et y déposer le pâton. Laisser lever 1 heure, avec le couvercle sur la cocotte, à une température de 30°C (on allume deux bougies chauffe-plats dans le four).

Avant de lancer la cuisson faites deux belles entailles sur la longueur de votre pâte et poudrer la avec un peu de farine.

Commencez la cuisson à froid et cuire 45min à 230°. Si la cuisson ne semble pas suffisante, rajouter 5 minutes par 5 minutes de cuisson sans le couvercle.

Le pain se conserve vraiment bien et la mie est épaisse. Notre four n’est pas un grand violent donc on a tendance à rallonger la durée de cuisson (ou à se satisfaire d’une croute moins craquante…).

Si jamais votre pâte ne lève pas après 1h dans la cocotte, ça ne sert à rien de le cuire entier il sera immangeable… Par contre vous pouvez le sauvez en le divisant en 5 boules. Vous pourrez les aplatir en galettes et les faire cuire dans une poêle chaude imprégnée d’un peu d’huile. Le résultat est proche d’un naan indien c’est sympa aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *